Chapitre 17 : La Venue des Hommes dans l'Ouest

par Julien Mansencal

Titre originalOf the Coming of Men into the West
Période couverte310 - 450 1A
LieuxOssiriand, Thargelion, Estolad, Ladros, Dor-lómin, Brethil

Trois cent dix années après le premier lever du Soleil, il advint que le roi Finrod Felagund rendit visite aux fils de Fëanor, dans l'est du Beleriand. Lassé de la chasse, il finit par prendre seul le chemin du sud, traversa le Gelion et entra en Ossiriand. Là, il découvrit des créatures inconnues, qui n'étaient ni des Elfes, ni des Nains, ni des Orques. Il s'agissait des premiers Hommes jamais entrés au Beleriand : Bëor l'Ancien et ses gens. Ils furent émerveillés par la sagesse de Finrod, et restèrent par la suite fidèles à la maison de Finarfin. Finrod ne put apprendre grand-chose des origines des Hommes, Bëor se montrant particulièrement réticent à en parler ; par la suite, les Eldar apprirent que, dès leur éveil, loin en Hildórien, Morgoth se rendit auprès d'eux pour les corrompre, ce en quoi il échoua — du moins en partie.

Felagund joue de la harpe pour les hommes (© Ted Nasmith)

Inquiets, les Laiquendi d'Ossiriand demandèrent à Finrod de conduire les nouveaux venus loin de leurs forêts. Il fit traverser le Gelion aux gens de Bëor et les installa dans la plaine d'Estolad. Bientôt, deux autres peuples humains passèrent l'Ered Luin : les Haladin, qui s'établirent dans le sud du Thargelion, et le Peuple de Marach, qui rejoignit celui de Bëor, les deux ayant toujours eu une grande affinité.

Blason de Bëor

Les rois des Eldar proclamèrent alors que si les Edain (nom donné aux Hommes) le désiraient, ils pouvaient venir vivre auprès d'eux. Bon nombre d'entre eux quittèrent donc Estolad. Le Peuple de Bëor s'installa en Dorthonion, terre des fils de Finarfin. De son côté, après s'être établi sur le versant sud de l'Ered Wethrin, le Peuple de Marach, conduit par Hador Lórindol, reçut de Fingolfin le fief de Dor-lómin ; en l'honneur de Hador, son peuple prit par la suite son nom. Tous les Hommes ne partirent cependant pas : il y en avait qui étaient las d'errer sans fin, et d'autres qui craignaient les Eldar. Une fronde naquit, conduite par Bereg de la maison de Bëor et Amlach de la maison de Marach. Lors d'un grand conseil, les deux eurent des mots très durs à l'encontre des Eldar, clamant que Morgoth comme les Valar n'étaient que des mensonges. Par la suite, Amlach s'amenda, mais Bereg choisit de quitter le Beleriand avec un millier de suivants.

Blason de la Maison de Haleth

Les Haladin, quant à eux, vivaient en paix en Thargelion ; mais ils furent victimes d'une attaque lancée par Morgoth. Ils frôlèrent l'anéantissement, mais furent sauvés par l'intervention de Caranthir, qui leur proposa de rester vivre sur ses terres. Mais Haleth la Chasseresse, qui avait pris le commandement de son peuple, refusa et reprit la route de l'ouest, sans l'aide des Eldar. Les Haladin, que l'on appela par la suite Peuple de Haleth en son honneur, finirent par s'établir pour l'essentiel dans la forêt de Brethil. Cette région relevait nominalement de l'autorité du roi de Doriath, Elu Thingol, qui la concéda aux Haladin à la prière de Finrod.

Blason de Hador

Au contact des Eldar, les Edain crûrent en savoir et en talent. Les hommes du Peuple de Hador, les plus nombreux, étaient grands et forts, avec des cheveux blonds et un tempérament ardent, tandis que ceux du Peuple de Bëor étaient plutôt bruns et habiles. Les Haladin leur ressemblaient, mais étaient moins attirés par le savoir, satisfaits de vivre en paix dans leurs bois. Pour avoir accordé leur amitié aux Noldor, ils tombèrent tous sous le joug de la malédiction qui pesait sur eux, mais ils accomplirent des exploits en nombre dans les guerres contre Morgoth.

← Chapitre 16Chapitre 17Chapitre 18 →

 
tolkien/resumes/silm/qs17.txt · Dernière modification: 30/11/2010 11:34 par zelphalya
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017