Chapitre 5 : Eldamar et les Princes des Eldalië

par Julien Mansencal

Titre originalOf Eldamar and the Princes of the Eldalië
Période couverte1132 - 1179 AA
LieuxBeleriand, Valinor

La Grande Marche avait donc conduit les Vanyar, les Noldor et les Teleri jusqu'au Beleriand ; mais le Grand Océan les séparait encore de leur objectif et les emplissait de terreur, et Oromë n'envisageait pas d'infliger le pénible passage du détroit de l'Helcaraxë aux Eldar. Ulmo se rendit donc auprès d'eux et changea leur crainte de la mer en amour ; puis il arracha de ses fondations une île qui reposait au milieu de l'Océan, afin de l'employer comme navette. Les Vanyar et les Noldor montèrent sur l'île qui les conduisit jusqu'au Valinor ; mais les Teleri entendirent trop tard l'appel d'Ulmo. Après le départ de l'île, ils s'installèrent en nombre sur les rivages du Beleriand, prenant pour roi Olwë dont le frère Elwë avait mystérieusement disparu. Ossë et Uinen, les vassaux d'Ulmo, leur rendirent souvent visite, et Ossë leur enseigna maintes choses sur la mer.

Ulmo finit par céder aux prières de Finwë, attristé d'être séparé des Teleri, et il revint au Beleriand les chercher. Beaucoup d'entre eux choisirent de partir, mais Ossë sut en convaincre certains de rester : ils devinrent les Falathrim, et Círdan était leur roi. D'autres restèrent pour continuer à chercher leur roi Elwë, et prirent pour nom Eglath, les Abandonnés. Ossë se rappela au souvenir des Teleri au cours de leur voyage, et ceux-ci prièrent Ulmo de l'interrompre, ce qu'il fit : sur son ordre, Ossë ancra l'île dans la baie d'Eldamar, au large de Valinor. Elle ne bougea plus jamais et fut appelée Tol Eressëa, l'Île Solitaire. Les Teleri y développèrent une langue bien à eux, distincte de celle des Vanyar et des Noldor.

Le Calacirya (© Ted Nasmith)

Ces derniers reçurent des Valar une demeure où vivre : comme ils regrettaient la lumière des étoiles, une brèche fut ouverte dans les Pelóri, le Calacirya, et les Eldar y édifièrent la cité de Tirion sur la colline de Túna. Devant la tour d'Ingwë, Mindon Eldaliéva, fut planté Galathilion, réplique moindre de Telperion réalisée par Yavanna à la demande des Eldar. Les Vanyar étaient particulièrement proches de Manwë et Varda, tandis que les Noldor étaient chers au cœur d'Aulë, qui leur enseigna maintes choses.

Tirion (© Ted Nasmith)

Vint un temps où les Teleri de Tol Eressëa furent pris entre leur amour de la mer et les aperçus de la lumière du Valinor qui franchissait le Calacirya. Cette dernière finit par l'emporter, et Ossë leur apprit à contrecœur comment fabriquer des navires pour qu'ils puissent rejoindre le continent. Les Teleri y édifièrent le port d'Alqualondë, et leurs navires sillonnaient en tous sens la baie d'Eldamar, pêchant des perles et semant les joyaux que leur offraient les Noldor. Les Vanyar, quant à eux, quittèrent peu à peu Tirion pour s'établir sur les pentes du Taniquetil, au plus près de Manwë, ou explorer le pays de Valinor et découvrir ses innombrables merveilles.

← Chapitre 4Chapitre 5Chapitre 6 →

 
tolkien/resumes/silm/qs5.txt · Dernière modification: 17/12/2009 10:45 par meneldur
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017