Pelargir

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates2350 2A - ?
LieuGondor
SignificationRade des navires du roi1) (sindarin)
« Regardez ! s'écria-t-il. Des mouettes ! Elles volent loin à l'intérieur des terres. Elles sont pour moi sujet d'étonnement et pour mon cœur sujet de trouble. Jamais de ma vie je ne les avais rencontrées jusqu'à notre arrivée a Pelargir, et là, je les entendis crier dans l'air tandis que nous chevauchions vers la bataille des navires. Je demeurai alors immobile, oubliant la guerre en Terre du Milieu ; car leurs voix plaintives me parlaient de la Mer. » Le Seigneur des Anneaux - Livre V - Chapitre 9

Le port gondorien de Pelargir-sur-l'Anduin, sis légèrement en amont de l'endroit où le Sirith se jette dans le Grand Fleuve, fut fondé en 2350 2A par les Númenóréens. Il devint bientôt le port principal des Fidèles, dédié au commerce avec les autochtones (commerce qui donnera naissance au westron). Après la Submersion de Númenor, Isildur et Anárion fondèrent le royaume du Gondor, dont Pelargir fut de tous temps le principal port.

Quelque peu laissé à l'abandon par les premiers rois, il connut un regain de faveur sous la lignée des Rois-Navigateurs : Tarannon Falastur se fit bâtir une demeure un peu en aval de la cité, et son neveu et successeur Eärnil Ier restaura le port et y bâtit une puissante flotte, mettant en branle la puissance navale du Gondor, qui ne commença de décliner que des siècles plus tard, au moment de la Lutte Fratricide.

Lors de cette guerre civile, Pelargir se rangea derrière l'usurpateur Castamir, le Capitaine des Navires, qui envisagea de faire du port sa capitale après avoir vaincu et chassé Eldacar, le roi légitime. Celui-ci revint en 1447 à la tête d'une puissante armée, vainquit et tua Castamir, puis assiégea ses partisans dans Pelargir, d'où ils s'échappèrent l'année suivante pour se réfugier en Umbar, y fondant un royaume indépendant. De là, les Corsaires razzièrent régulièrement les rivages du Gondor, allant jusqu'à tuer le roi Minardil au cours d'un raid sur Pelargir mené par Angamaitë et Sangahyando, les arrières-petits-fils de Castamir (1634 3A).

Durant la Guerre de l'Anneau, les Corsaires d'Umbar attaquèrent une nouvelle fois le Gondor, se servant de Pelargir comme base pour leurs raids. Ils y furent vaincus par Aragorn et l'Armée des Morts, et leur flotte fut cruciale dans la victoire contre les forces du Mordor durant la Bataille des Champs du Pelennor. Après la fin de la guerre et le retour du Roi, Pelargir resta un port important au Quatrième Âge.

Deux citations de Tolkien permettent de mieux situer Pelargir, à la fois géographiquement et culturellement :

« Si l'on place Hobbitebourg et Fondcombe (comme je le conçois) à peu près à la latitude d'Oxford, alors Minas Tirith, 1000 km plus au sud, se trouve à peu près à celle de Florence ; les bouches de l'Anduin et Pelargir, l'ancienne cité, à celle de l'antique Troie environ. » Lettre n° 294 à Charlotte et Denis Plimmer, 8 février 1967

« Venise m'a semblé incroyable, la beauté des elfes – comme un rêve de l'ancien Gondor ou de Pelargir des navires númenóréens, avant le retour de l'Ombre » Journal de Tolkien, 1955, cité dans J.R.R. Tolkien, une biographie

 
encyclo/geographie/villes_tours_et_forteresses/gondor/pelargir.txt · Dernière modification: 15/09/2009 20:23 par meneldur
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager