Gondor

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates3320 2A - …
CapitaleOsgiliath, puis Minas Tirith
DirigeantsRois du Gondor, puis Intendants souverains du Gondor, puis Rois du Royaume Réunifié
SignificationTerre de (gens qui utilisent la) pierre1) (sindarin)
Autres nomsHyaralondië, Hyallondië, Turmen Hyallondiéva
« Debout là, ils contemplèrent le pays, car le matin était venu ; et ils voyaient les tours de la Cité loin en contrebas, tels des pinceaux blancs touchés par la lumière du soleil ; toute la vallée de l'Anduin était comme un jardin et les montagnes de l'Ombre étaient voilées d'une brume dorée. D'un côté, leur vue atteignait jusqu'au gris Emyn Muil, et le reflet du Rauros semblait une étoile scintillant au loin ; tandis que de l'autre côté, ils voyaient le Fleuve comme un ruban étiré jusqu'à Pelargir, et au-delà il y avait une lumière en bordure du ciel, qui évoquait la Mer. » Le Seigneur des Anneaux - Livre VI - Chapitre 5

Second royaume des Dúnedain en Terre du Milieu, le Gondor fut fondé après la Submersion de Númenor par Isildur et Anárion, fils d'Elendil, en l'année 3320 du Deuxième Âge. Ceux-ci fondèrent de nombreuses cités et tours : Minas Anor pour Anárion, Minas Ithil pour Isildur, et entre les deux, la ville d'Osgiliath, capitale de leur royaume.

Minas Tirith (© Ted Nasmith)

Lors de la guerre de la Dernière Alliance, Elendil et Anárion périrent, et Isildur mourut peu de temps après lors de la Bataille des Champs d'Iris ; il avait cependant laissé la souveraineté du Gondor à son neveu Meneldil, fils d'Anárion, et le Gondor fut gouverné par les descendants de Meneldil jusqu'à Eärnur, deux millénaires plus tard.

Le Gondor connut tout d'abord une période d'expansion rapide : Turambar, le huitième roi, conquit de vastes terres jusqu'à la Mer de Rhûn ; Tarannon Falastur, onzième roi, repoussa les frontières du royaume au sud jusqu'au fleuve Harnen ; Eärnil Ier, douzième roi, conquit l'Umbar en 933 3A ; enfin, Hyarmendacil Ier, quatorzième roi, contraignit les Haradrim à reconnaître sa suzeraineté en 1050 3A : le Gondor était à son apogée, s'étendant de l'Isen (ou de la Gwathló) à l'ouest à la Mer de Rhûn à l'est, et de la Limeclaire au nord à l'Umbar au sud.

Gardes gondoriens (© John Howe)

Toutefois, le royaume commença aussitôt à décliner : les successeurs immédiats de Hyarmendacil Ier négligèrent leur devoir, ne faisant rien pour maintenir en état leur royaume. La Lutte Fratricide (1432 – 1447 3A) contribua également à affaiblir le Gondor, en décimant les rangs des Dúnedain. De plus, ceux-ci s'unirent de plus en plus souvent avec des Hommes moindres, entraînant un déclin continu de leur espérance de vie. La Grande Peste de 1636 3A ravagea le Gondor, tuant de nombreux Dúnedain, dont le roi Telemnar ; et la surveillance des frontières se relâcha, ce qui explique que le Gondor soit passé au bord de la destruction face aux invasions des Gens-des-Chariots (1851 – 1944 3A).

Après la chute de l'Arthedain, dernier royaume des Dúnedain du Nord, en 1974 3A, le Roi-Sorcier revint au Mordor et réunit les Nazgûl, qui s'attaquèrent à la citadelle de Minas Ithil ; celle-ci finit par tomber après deux ans de siège, devenant Minas Morgul (2002 3A), où devait périr Eärnur, le dernier roi du Gondor, en 2050 3A.

Blason du Gondor (© Audrey Morelle)

Dès lors, le royaume fut administré par les Intendants, car on ne put trouver d'héritier de la couronne. Les premiers d'entre eux connurent un calme relatif, du fait de la Paix Vigilante ; mais sous le gouvernement de Denethor Ier, dixième Intendant, l'Ithilien fut attaqué par des Orques d'une race encore inconnue, les Uruk-hai, qui n'en furent chassés qu'à grand-peine par Boromir, fils de Denethor. L'Ithilien devait cependant rester disputé entre le Gondor et le Mordor. Cirion, douzième Intendant, donna le Calenardhon aux Éothéod par le Serment de Cirion, et les deux royaumes du Gondor et du Rohan se jurèrent aide et assistance mutuelles.

Pendant les derniers siècles du Troisième Âge, le Gondor continua à subir diverses attaques, du Mordor ou de ses alliés, car le pouvoir de Sauron croissait sans cesse. Le royaume sortit toutefois vainqueur de la Guerre de l'Anneau, à l'issue de laquelle il retrouva un roi en la personne d'Aragorn Elessar, premier roi du Royaume réunifié.

Pour aller plus loin

  • Le Seigneur des Anneaux, Appendice A I (IV) : Le Gondor et les héritiers d'Anárion
    • Détaille l'histoire du Gondor sous les rois, puis les intendants.
  • Le Silmarillion, Les Anneaux de Pouvoir et le Troisième Âge
    • Résumé de l'histoire du Gondor.
  • Contes et légendes inachevés : le Troisième Âge, Le désastre des Champs d'Iris
    • Évoque la passation du pouvoir d'Isildur à Meneldil au début du Troisième Âge.
  • Contes et légendes inachevés : le Troisième Âge, Cirion et Eorl et l'amitié du pays Gondor et du pays Rohan
    • Plusieurs textes traitant des aléas de l'histoire du Gondor entre 1944 et 2510 3A.
    • Bref récit inachevé se déroulant au Gondor, sous le règne d'Eldarion, fils d'Aragorn.

1) Lettres, p. 572
 
encyclo/geographie/royaumes/gondor.txt · Dernière modification: 08/01/2017 22:08 par Agmar
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017