Mordor

CapitaleBarad-dûr
DirigeantSauron
SignificationPays Noir (sindarin)
« Du premier côté, Sam pouvait voir la plaine de Mordor vaste et sombre en contrebas et la montagne en feu au loin. Une nouvelle agitation se soulevait dans ses puits profonds, et les rivières de feu flamboyaient avec une telle violence que, même à cette distance de plusieurs milles, la lumière en teintait le haut de la tour d'un reflet rouge. » Le Seigneur des Anneaux - Livre VI - Chapitre 1

Encerclé par les barrières montagneuses de l'Ered Lithui au nord et de l'Ephel Dúath à l'ouest et au sud, le Mordor fut, durant les Second et Troisième Âges, le bastion de Sauron et de ses troupes. Constitué des plaines d'Udûn, Gorgoroth et Nurn, essentiellement arides du fait de l'influence du Maia maléfique, il était traversé de quelques cours d'eau qui rejoignaient la Mer de Núrnen, entourée de champs qui fournissaient la nourriture nécessaire aux troupes de Sauron.

Celui-ci s'y installa vers l'an 1000 2A, inquiété par la puissance toujours croissante des Númenóréens. Il entama vers la même époque la construction de la tour de Barad-dûr, siège de son pouvoir après sa complétion, 600 ans plus tard ; vers la même époque, il forgea l'Anneau Unique dans les flammes de l'Orodruin.

Le Mordor (© John Howe)

Au cours du Second Âge, Sauron ne s'absenta que deux fois du Mordor : la première fois lors de la guerre contre les Elfes en Eriador (1693 – 1701 2A), la défaite qui s'ensuivit pour lui le forçant à revenir au Mordor. De là, il étendit son emprise sur une grande partie de l'est de la Terre du Milieu, jusqu'à ce qu'Ar-Pharazôn vienne le défier, puis l'emmener en otage à Númenor, en 3262 2A.

Après la Submersion de l'île, en 3319 2A, Sauron revint au Mordor, et attaqua le jeune royaume du Gondor en 3429 2A, prenant la tour de Minas Ithil ; toutefois, les forces du Mordor étaient encore trop faibles, et la première Bataille de Dagorlad scella leur destin (3434 2A) ; s'ensuivit le long siège de Barad-dûr et la défaite finale de Sauron, marquant la fin du Second Âge.

Les Dúnedain bâtirent alors des forteresses pour surveiller la région, telles le château de Durthang ou les tours de Carchost et Narchost, devant la Morannon ; toutefois, au fur et à mesure que le Troisième Âge s'écoulait et que la puissance du Gondor déclinait, la garde se relâcha, pour être totalement abandonnée après la Grande Peste de 1636 3A. Cela permit aux Nazgûl de réinvestir le Mordor sans problème vers 1980 3A afin de préparer le retour de Sauron, toujours caché à Dol Guldur ; dès lors, le Gondor fut régulièrement assailli par les armées du Mordor.

En 2951 3A, Sauron se révéla et revint au Mordor, entreprenant la reconstruction de la tour de Barad-dûr et rassemblant ses troupes en vue de la guerre. Cette guerre, la Guerre de l'Anneau, devait marquer sa chute finale. En effet, tandis qu'il envoyait ses armées dévaster le Gondor, deux Hobbits, Frodo Sacquet et Samsagace Gamegie, réussirent à détruire l'Anneau Unique, et par là même à défaire à jamais Sauron. Le Mordor fut alors dominé par le Royaume réunifié d'Aragorn Elessar, qui donna les plaines de Nurn aux anciens esclaves de Sauron.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
encyclo/geographie/regions/mordor.txt · Dernière modification: 02/04/2009 14:18 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014