Erinti

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

RaceAinur
GroupeValar
Autres nomsLotissë, Venestë, Lotessë,
Akairis, Helinyen, Helinyetillë,
Kalainis, Lotel
SignificationsAkairis « la Mariée » (quenya)
Helinyetillë « les Yeux de la pensée sauvage » (quenya)
Kalainis « Mai » (quenya)
Parents1)Manwë et Varda
Frères et sœurs2)Noldorin, Amillo
RéférencesLe Livre des Contes Perdus I, Parma Eldalamberon
« Avec [Manwë] était Varda la Belle, et elle devint son épouse et est Reine des Étoiles, et leurs enfants furent Fionwë-Úrion et Erinti la très ravissante. » Le Livre des Contes Perdus I - II. La Musique des Ainur.

Déesse de l’amour, de la musique, de la beauté et de la pureté, Erinti habite dans une tour encerclée d’ormes et gardée par les fées3) en Alalminórë, le pays des ormes qui se trouve au centre de Tol Eressëa4).

Fille de Manwë5) et de Varda, elle est associée avec ses parents et son frère Fionwë6) au mercredi comme premier jour de la semaine, mais aussi au vent et aux cieux, ainsi qu’aux instruments à vent ou encore aux violons7).

Cet article est principalement basé sur des informations issues des Contes Perdus, les textes les plus anciens de Tolkien concernant Arda. Les informations de cette page peuvent donc entrer en contradiction avec celles que donne Le Silmarillion.

Histoire externe

Avant que d’être l’engeance de Manwë et de Varda, Erinti est d’abord désignée comme la sœur de Noldorin et Amillo, les trois seuls parmi les Valar à avoir quitté Valinor pour vivre avec les Elfes de Tol-Eressëa8).

Désignée également comme divinité tutélaire du mois de mai par son nom Kalainis, elle est ensuite supplantée dans ce rôle de déesse printanière par Nessa à laquelle est d’ailleurs réattribué un des noms d’Erinti, Helinyetillë, qui évoque les pensées sauvages qui fleurissent au mois de mai.

Elle est aussi un temps associée à la seconde moitié du mois de janvier appelée Erintion9), probablement parce qu’Erinti est une transcription en qenya d’Edith, le prénom de la femme de Tolkien, née un 21 janvier ; cette association entre Edith Tolkien et Erinti est corroborée par son surnom Akairis qui signifie la « mariée » et des concordances similaires concernant Tolkien lui-même et son jeune frère Hilary10).

Il est à noter que Tolkien a envisagé un moment, sans jamais se lancer dans son projet, d’écrire une histoire intitulée « Uolë et Erinti », en référence à l’Homme dans la Lune11).

Erinti disparaît finalement des écrits de Tolkien bien avant même la fin du stade des Contes Perdus mais sa demeure est probablement à l’origine de celle de Meril-i-Turinqi12).

La Maia Ilmarë reprend le rôle d'Erinti dans les stades plus tardifs du legendarium.
,

1) , 2) Les Ainur n'avaient pas de relations familiales au sens des autres races d'Arda, mais le Valaquenta utilise un vocabulaire tel que « épouse », « mari », « frère », « sœur » pour les Valar et les Maiar. Ce sont ces relations qui sont ici décrites.
 
encyclo/personnages/ainur/valar/erinti.txt · Dernière modification: 01/12/2016 00:22 par Lennie
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017