Aredhel

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates1362 AA - 400 1A
RaceElfes
GroupeNoldor
SignificationNoble Elfe (sindarin)
Autres nomsAr-Feiniel
PèreFingolfin
MèreAnairë
Frères et sœursFingon, Turgon, Argon
EpouxEöl
EnfantsMaeglin
« Une sœur leur vint ensuite, Aredhel la Blanche, qui devint grande et forte : elle se plaisait à la chasse et à chevaucher dans les bois. On la voyait souvent en compagnie des fils de Fëanor, mais elle ne donna son cœur à aucun d'entre eux. On l'appelait Ar-Feiniel, la Blanche Dame des Noldor, car elle avait le teint pâle sous des cheveux noirs et ne se vêtait que de blanc ou d'argent. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 5

Aredhel était la fille de Fingolfin et la sœur cadette de Fingon et Turgon. Elle naquit à Valinor et se lia d'une amitié très forte avec les Fils de Fëanor que les épreuves accumulées ne parvinrent pas à entamer. Éprise de liberté et de grands espaces, elle suivit Fëanor avec enthousiasme lorsqu'il quitta Valinor et prononça son Serment.

D’abord installée à Nevrast sur la côte ouest de la Terre du Milieu, elle accompagna son frère Turgon lorsqu'il s'installa à Gondolin, dont elle finit par se lasser. Souhaitant quitter la Vallée Cachée pour rejoindre les Fils de Fëanor, elle parvint à arracher à Turgon son accord pour sortir de Gondolin en lui promettant de repartir vers l'ouest. Mais, sitôt sortie, elle entraîna son escorte vers l'est où se tenaient les Fils de Fëanor. Perdue sur la route qui bordait Ered Gorgoroth, elle fut séparée de son escorte mais atteignit le royaume de Himlad. Là, elle resta quelque temps, attendant le retour de Celegorm puis, lassée, se remit en route.

Aredhel (© Anke Katrin Eissmann)

Lorsqu'Aredhel traversa Nan Elmoth, Eöl, qui habitait en ces lieux, tomba amoureux d'elle et l'attira vers sa demeure par des enchantements. Aredhel se retrouva prisonnière de la forêt, même si elle était libre d'aller à sa guise sous les frondaisons des arbres, et il lui fut interdit de revoir les Noldor. Eöl la prit pour épouse et elle lui donna un fils, Maeglin.

Aredhel, par les histoires qu'elle racontait sur les seigneurs noldorins, éveilla l'intérêt de Maeglin et tous deux rejoignirent Gondolin. Cependant, ils furent suivis par Eöl qui fut découvert et provoqua la colère de Turgon. Le roi lui laissa alors le choix, à lui ainsi qu'à Maeglin, de rester ou de mourir à Gondolin. Dans un accès de rage, Eöl choisit la mort pour lui et son fils, et lança son javelot sur Maeglin. Aredhel s'interposa et fut blessée à l'épaule. Le poison qui se trouvait sur la pointe du javelot se répandit dans son corps et elle mourut peu de temps après.

Les noms Aredhel et Ar-Feinel furent tous deux envisagés par Tolkien à la fin de sa vie pour remplacer le très ancien Isfin, qui remontait aux premiers Contes Perdus (1916) et ne satisfaisait plus Tolkien, selon lequel il était « inacceptable dans la forme, inadapté à la sœur de Turgon et également sans signification ». Les deux dernières formes du nom de cette Noldo furent Aredhel et (Ar-)Feinel, mais Christopher Tolkien, en mettant en ordre les textes du Silmarillion, ne put déterminer lequel des deux était le dernier choix de son père. Il décida donc de les combiner, ce qui donna Aredhel Ar-Feinel ; mais il semble qu'en fait, le choix final de Tolkien se soit porté sur Aredhel (The War of the Jewels, p. 318).

 
encyclo/personnages/elfes/noldor/aredhel.txt · Dernière modification: 13/09/2016 12:56 par Zelphalya
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017