Vingilot

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Datesv. 534 1A - …
SignificationFleur d'écume (quenya)
En quenyaVingilótë
En adûnaïqueRôthinzil
« Un navire neuf alors ils lui construisirent
de mithril et de verre elfique,
à la brillante proue ; point de rame dolée ;
aucune voile ne portait son mât d'argent :
le Silmaril comme lanterne
et bannière brillant d'une vivante flamme
pour lui par Elbereth elle-même
fut fixé, qui vint là
et des ailes immortelles pour lui fabriqua…
 »
Le Seigneur des Anneaux - Livre II - Chapitre 1

Le Vingilot était le navire d'Eärendil, que celui-ci construisit avec l'aide de Círdan sur les rives de la baie de Balar. A son bord, il fit maints voyages, dont celui qui devait l'amener à Valinor aux côtés de son épouse Elwing et de ses trois marins Aerandir, Erellont et Falathar, aidé en cela par le pouvoir du Silmaril.

Le Vingilot (© Ted Nasmith)

Les Valar, touchés par le plaidoyer d'Eärendil en faveur des Elfes et des Hommes de la Terre du Milieu, décidèrent de bénir le Vingilot, qui franchit la Porte de la Nuit pour s'élancer dans les airs. Eärendil était toujours son capitaine, et le Silmaril à son front brillait de mille feux. À son bord, il combattit lors de la Guerre de la Grande Colère, menant tous les oiseaux du ciel, et il tua Ancalagon le Noir, le plus grand des Dragons de Morgoth.

Après cette guerre, le Vingilot revint dans les cieux, et à son bord, Eärendil garde la Porte de la Nuit afin que Morgoth ne puisse revenir dans le monde. Il parcourt les cieux, mais on le voit surtout le matin et le soir : on l'appelle aujourd'hui Vénus.

Le nom du navire d'Eärendil semble avoir été inspiré à Tolkien par le Guingelot, navire de Wade des Helsings, à l'origine un géant des mers vénéré par les tribus côtières de la mer du Nord et de la Baltique. Cette hypothèse est renforcée par le fait que, dans une ébauche du Lai d'Eärendel, le nom de Wade des Helsings est utilisé pour désigner Tuor, père d'Eärendil. Christopher Tolkien en conclut que « nous pouvons exclure toute idée de coïncidence » quant à la ressemblance entre Guingelot et Vingilot (Les Lais du Beleriand, p. 144).

Voir aussi sur Tolkiendil

 
encyclo/artefacts/navires/vingilot.txt · Dernière modification: 03/08/2010 07:32 par elendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager