Gilrain

LieuGondor
Affluents connus1 affluent (carte du Gondor)
RéférencesSdA V-9, CLI II-IV, VT n°42
« Ainsi nous franchîmes la Gilrain, chassant les alliés du Mordor en déroute devant nous ; puis nous nous reposâmes un court moment. Mais Aragorn se dressa bientôt, disant : “Oyez ! Minas Tirith est déjà assaillie. Je crains qu’elle ne tombe avant que nous ne venions à son secours.” » — Le Seigneur des Anneaux — Livre V — Chapitre 9

La Gilrain est la plus occidentale des cinq rivières du Lebennin, au sud du Gondor. Prenant sa source sur la même crête que le Celos, elle s'écoulait vers l'ouest dans une grande dépression, mais de faible profondeur. Son cours devenait alors sinueux vers le sud, jusqu'à atteindre un petit lac. Là, la Gilrain creusait son cours dans des falaises en torrents et chutes, jusqu'à rejoindre le Serni, son confluent, en amont de Linhir. Il se jetait ensuite dans la Baie de Belfalas près de l'embouchure de l'Anduin1)2)

La Gilrain est très liée à l'histoire d'Amroth et Nimrodel. Alors que le couple et son escorte voyageaient vers la mer, en vue d'embarquer vers Valinor, les amoureux furent séparés dans les Montagnes Blanches. Alors qu'Amroth réussit à rejoindre Edhellond où il attendit sa promise à bord de leur navire, Nimrodel se perdit jusqu'à atteindre le cours de la Gilrain, qui lui rappela sa propre rivière, la Nimrodel en Lothlórien. Elle s'assit sur les bords du petit lac pour se reposer, observant le reflet des étoiles sur l'eau et écoutant le bruit des chutes qui s'écoulaient en aval, avant de finalement s'endormir. Elle dormit si longtemps qu'elle manqua le navire d'Amroth qui devait les emporter en Valinor3).

Durant la Guerre de l'Anneau, les soldats du Lamedon eurent à combattre les pirates d'Umbar et du Harad qui avaient remonté le cours de la Gilrain jusqu'à Linhir. Ce n'est qu'à l'approche de l'Armée des Morts, menée par Aragorn, Legolas, Gimli et la Compagnie Grise que les combats cessèrent, les belligérants fuyant devant les Morts, à l'exception du Seigneur du Lamedon, Angbor. Après avoir franchi la Gilrain, l'armée se reposa un court moment avant de repartir pour rejoindre le siège de Minas Tirith.

À ne pas confondre avec Gilraen, la mère d'Aragorn II.

Note linguistique

Gilrain
Languesindarin
SignificationLe terme Gilrain est composé de gil- « étincelle, éclat de lumière, étoile » et de -rain, probablement « un élément dérivé de l’eld. com. RAN “errer, s’égarer, serpenter”. ». Le nom viendrait de l'histoire de Nimrodel qui erra jusqu'à arriver à cette rivière, dans laquelle les étoiles se reflétaient.

Bien que très semblable dans sa forme, Gilrain n'a pas la même signification que Gilraen, le nom de la mère d'Aragorn, qui signifie « Parée d'une résille sertie de petites gemmes », où « raen était la forme sindarine du q. raina “maillé, enlacé”. ».
RéférencesCLI, p. 274 ; VT 42.

1) Le Retour du Roi Livre V Chap. 9
2) CLI II-IV Chap IV
3) CLI II-IV Chap IV Amroth et Nimrodel
 
encyclo/geographie/eaux/gondor/gilrain.txt · Dernière modification: 02/02/2018 01:09 par Lennie
Partager sur
Nous rejoindre sur
https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2019