Nains

« Alors Aulë s'empara d'un grand marteau pour écraser les Nains et ses larmes coulaient. Mais Ilúvatar eut pitié d'Aulë et de son désir, à cause de son humilité. Les Nains pris de peur se courbaient sous le marteau et ils baissaient la tête et imploraient pitié. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 2

Les Nains étaient un peuple endurant, obstiné et plus résistant que tout autre peuple de la Terre du Milieu. Ils vivaient généralement aux alentours de 250 ans, et leurs caractéristiques principales étaient leur barbe, présente tant chez les hommes que chez les femmes, et leur petite taille. Leur nombre n'augmentait guère, du fait de la faible proportion de femmes parmi eux et des nombreuses guerres qu'ils durent livrer. Leur talent de forgerons et de bâtisseurs était reconnu à juste titre par tous les autres Peuples Libres, et malgré leur caractère rancunier, ils n'oubliaient jamais une dette.

Leur origine est foncièrement différente de celle des Elfes et des Hommes : Aulë, l'un des Valar, était si impatient de contempler les Enfants d'Ilúvatar qu'il ne put attendre le moment imparti à leur éveil ; et, secrètement, sous une montagne de la Terre du Milieu, il donna naissance aux sept Pères des Nains, commençant à leur enseigner une langue qu'il avait créée pour eux : le khuzdul. Ilúvatar découvrit le dessein d'Aulë et accepta les Nains, bien qu'il ne les éveillât qu'après les Elfes1).

Un Nain (© Anke Katrin Eissmann)

Aulë inhuma donc les sept Pères en quatre lieux fort éloignés, dont deux seuls nous sont connus : le Mont Dolmed, dans les Montagnes Bleues, qui vit s'éveiller les Pères des Barbes-Enflammées et des Torses-Larges, et le Mont Gundabad, au nord des Monts Brumeux, sous lequel s'éveilla Durin, Père des Longues-Barbes. Dans l'est de la Terre du Milieu s'éveillèrent les Pères des Poings-de-Fer et des Barbes Touffues, ainsi que ceux des Boucles-Noires et des Pieds-de-Pierre2).

Au Premier Âge, les seules cités naines connues des Elfes de Beleriand étaient celles des Montagnes Bleues : Tumunzahar et Gabilgathol, plus connues sous leurs noms sindarins de Nogrod et Belegost. Entre elles et les Sindar de Doriath s'établirent des relations fructueuses, les Nains creusant pour le roi Thingol les cavernes de Menegroth et le fournissant en armes. Peu d'Elfes réussirent cependant à gagner l'estime des Nains ; Eöl fut l'un de ceux-là.

Toutefois, ces relations de bonne entente devaient être ruinées par l'influence du Silmaril qu'avaient ramené Beren et Lúthien à Thingol ; celui-ci demanda aux Nains de Nogrod de le sertir dans le Nauglamír, un collier forgé autrefois par les Nains. Ceux-ci s'exécutèrent mais, emplis de convoitise, ils tuèrent Thingol et volèrent le Nauglamír. Le collier fut finalement récupéré par Beren suite à la Bataille de Sarn Athrad, mais cet incident fut l'une des raisons majeures de la discorde entre les Elfes et les Nains. Pendant ce temps, à l'est des Montagnes Bleues, les Longues-Barbes, menés par Durin Ier, colonisèrent les cavernes de Khazad-dûm, mais fondèrent également des établissements dans l'Ered Mithrin et dans les Monts du Fer ; une alliance se noua entre eux et des Hommes établis en Rhovanion, parents des Edain3).

Gimli (© Anke Katrin Eissmann)

Après l'engloutissement du Beleriand, Nogrod et Belegost semblent avoir été désertées : elles avaient en effet perdu une grande partie de leur intérêt commercial, et on peut penser que le cataclysme qui détruisit le Beleriand les ruina partiellement ; toujours est-il qu'un grand nombre de Nains de ces deux cités vinrent grossir la population de Khazad-dûm. Grâce à son Mithril et au commerce avec les Noldor d'Eregion, cette cité devint extrêmement prospère, mais la libération d'un Balrog, en l'an 1980 du Troisième Âge, devait forcer les Nains à la quitter et à fonder d'autres établissements dans l'Ered Mithrin, les Monts du Fer ou encore à Erebor.

Les Nains eurent une part importante dans la lutte contre les serviteurs de Sauron au cours du Troisième Âge : lors de la Guerre des Nains et des Orques (2793 – 2799 3A), des Nains issus des sept Maisons exterminèrent les Orques des Monts Brumeux ; ils eurent un rôle majeur durant la Bataille des Cinq Armées (2941 3A), qui consacra la libération du nord du Rhovanion ; durant la Guerre de l'Anneau (3019 3A), ils eurent tout d'abord le dessous et furent refoulés dans Erebor, mais ils finirent par chasser les Orientaux ; et Gimli, descendant de Durin, fut l'un des neuf membres de la Communauté de l'Anneau, et il s'illustra par sa vaillance lors de cette guerre.

Les Nains croyaient qu'après leur mort, Aulë, qu'ils nommaient Mahal, les rassemblait aux Cavernes de Mandos, dans des cavernes à l'écart, et qu'après la Dagor Dagorath, ils l'aideraient à reconstruire le monde, reconnus alors comme des Enfants d'Ilúvatar à part entière4).

Voir aussi sur Tolkiendil

1) , 4) Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 2
 
encyclo/peuples/nains/nains.txt · Dernière modification: 02/04/2009 22:25 par amra
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager