Rohan

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates2510 3A - …
CapitaleEdoras
DirigeantsRois du Rohan
SignificationPays du Cheval (sindarin)
Autres nomsMarche des Cavaliers, Lōgrad (rohanais), Riddermark (vieil anglais)
« Devant eux se dressaient les montagnes du sud, couronnées de blanc et striées de noir. Les herbages se déroulaient jusqu'aux collines assemblées à leur pied et montaient dans de nombreuses vallées qui, vagues et obscures, n'étant pas encore touchées par la lumière de l'aurore, se glissaient jusqu'au cœur des grandes montagnes. » Le Seigneur des Anneaux - Livre III - Chapitre 6

A l'origine, le Calenardhon était une simple province du Gondor ; mais en récompense de l'aide que les Éothéod lui avaient apporté lors de la Bataille du Champ du Celebrant, en l'année 2510 du Troisième Âge, l'Intendant du Gondor Cirion en fit don à Eorl le Jeune, seigneur des Éothéod, et les deux firent le serment que leurs deux royaumes seraient toujours alliés.

Le nouveau royaume des Éothéod s'étendait entre la Limeclaire et l'orée de la forêt de Fangorn au nord, l'Isen et l'Adorn à l'ouest, les Montagnes Blanches et la rivière Mering au sud, et l'Anduin à l'est ; il était essentiellement composé de vastes plaines d'herbe grasse, dépeuplées depuis la Grande Peste de 1636 3A ; le peuple d'Eorl le Jeune s'y installa donc avec joie, car les anciennes terres qu'il occupait, près des sources de l'Anduin, commençaient à se révéler trop maigres pour une telle population. Ce royaume fut appelé Rohan par les Dúnedain du Gondor, et ses habitants les Rohirrim, car ils passèrent maîtres dans l'art de l'élevage des chevaux. Eorl le Jeune établit sa capitale sur une colline au pied des Montagnes Blanches, et on l'appela Edoras ; les rois qui lui succédèrent y gouvernèrent le Rohan depuis le palais de Meduseld, qu'acheva son fils Brego.

Blason du Rohan

Le Rohan fut souvent soumis aux attaques des Dunlendings, ses voisins occidentaux, qui dévastaient régulièrement l'ouest du pays ; ils occupèrent même, durant quelques décennies, le cercle d'Isengard. Durant le Long Hiver de 2758 – 2759 3A, le Rohan fut attaqué de tous côtés, et tomba aux mains des Dunlendings de Wulf, un usurpateur, qui fut chassé du trône et tué au printemps par Fréaláf Hildeson, héritier légitime du roi Helm. Celui-ci avait en effet péri à Fort-le-Cor, et la gorge où il était bâti prit le nom de Gouffre de Helm. En 2799 3A, des Orques, chassés des Monts Brumeux par les Nains, s'installèrent dans les Montagnes Blanches, et ils les infestèrent jusqu'en 2864 3A, année de leur extermination, après avoir causé la mort de nombreux Rohirrim, dont le roi Walda.

Le blason du Rohan (© John Howe)

A l'époque de la Guerre de l'Anneau, le Rohan souffrit grandement des noirs desseins de Saruman, installé à Orthanc depuis 2759 3A ; celui-ci contrôla le roi Théoden durant cinq années par l'entremise de son serviteur Gríma, avant que Gandalf ne le libère. Toutefois, Saruman avait déjà arrêté ses plans, et il envahit le Rohan, mais la puissance conjuguée des Rohirrim et des Ents permit de le vaincre lors de la Bataille du Gouffre de Helm, les 3 et 4 mars 3019 3A. Cette victoire permit au Rohan d'accourir à l'aide du Gondor, et l'intervention des Rohirrim dans la Bataille des Champs du Pelennor, le 15 mars, fut capitale.

Au Quatrième Âge, il semble que l'amitié entre le Gondor et le Rohan ait perduré : ainsi le roi Éomer Éadig chevaucha souvent aux côtés du roi Elessar pour combattre dans l'Est et le Sud lointains.


 
encyclo/geographie/royaumes/rohan.txt · Dernière modification: 22/07/2012 11:30 par Elendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager