Saruman

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Datesvers 1000 3A (arrivée en Terre du Milieu) - 3 novembre 3019 3A
entre 2463 3A et 2953 3A : chef du Conseil Blanc
RaceAinur
GroupeMaiar
Istari
SignificationHomme de Talent
Autres nomsCurumo, Curunír, Sharcoux
SourcesLes Contes et Légendes Inachevés, IV, 2; Le Seigneur des Anneaux
« Le premier qui arriva avait grande allure et noble maintien, les cheveux de jais et la voix très suave, et tous, ils le tinrent, même les Eldar, comme le premier de son Ordre. » Contes et légendes inachevés : le Troisième Âge - Les Istari

Les Eldar l'appelaient Curunír, les Hommes Saruman le Blanc, et il se nommait Curumo lorsqu'il était Maia d'Aulë en Valinor. On ne lui connaît pas d'autres noms, quoiqu'il en eût peut-être d'autres lors de ses voyages à l'Est. Il était le chef de l'ordre des Istari, dont il fut le premier à accoster aux Havres Gris. Les Elfes virent tout de suite qu'il devait être le plus grand de son ordre car il avait grande allure, et un maintien noble. Il avait les cheveux de jais, et une voix très suave, qui en ensorcela plus d'un. Il était aussi chef du Conseil Blanc, même si Galadriel aurait préféré voir Gandalf à cette place. Saruman s'intéressait beaucoup aux Hommes et à leur histoire ainsi qu'à la forge, très particulièrement aux Anneaux de Pouvoir, il en sut probablement presque autant que Sauron lui-même.

Il erra longtemps d'ouest en est et apprit beaucoup, mais, entre 2726 et 2798 3A, sous le règne de Fréaláf, roi de la Marche, il reçut la Clef d'Orthanc, qui devint sa demeure. En 2851, lors du Conseil Blanc durant lequel Gandalf annonça que le véritable maître de Dol Guldur était Sauron et non un Nazgûl, Saruman s'opposa fortement à l'avis de Gandalf de s'attaquer à la forteresse du Nécromancien et ceci dans le seul dessein de voir l'Anneau Unique réapparaître. Son avis l'emporta et il commença une enquête aux abords des Champs d'Iris. En 2939 3A, Saruman découvrit que les serviteurs de Sauron fouillaient eux aussi le lieu, et il en conclut que Sauron avait appris que l'Anneau Unique était tombé à cet endroit du doigt d'Isildur. En 2953 3A, lors de la dernière réunion du Conseil Blanc, Saruman feignit avoir découvert que l'Anneau avait coulé le long de l'Anduin puis avait disparu au fond de la Mer. Il se retira à Isengard dont il fortifia les défenses. Jaloux de Gandalf, il l'espionna étroitement et nota l'intérêt qu'il portait à la Comté. Il commença alors à entretenir des agents à Bree et dans le Quartier Sud.

Saruman (© John Howe)

Autour de l'an 3000 3A, Saruman osa utiliser le palantír d'Orthanc et se fit piéger par Sauron. À partir de ce moment, Saruman agit en traître par rapport au Conseil Blanc. Ses espions rapportèrent que la Comté était étroitement surveillée et défendue par les Rôdeurs. En 3018, Saruman emprisonna Gandalf au sommet d'Orthanc après lui avoir demandé de l'aider à trouver l'Anneau Unique pour pouvoir gouverner la Terre du Milieu et se révéla ainsi comme étant un traître. Gandalf s'échappa pourtant grâce à Gwaihir, seigneur des Aigles et des autres oiseaux.

En février 3019, Saruman entra en guerre contre les Rohirrim, engagea les batailles des Gués de l'Isen, et Erkenbrand fut battu. C'est là le début de la Guerre de l'Anneau. Les Ents marchèrent sur l'Isengard, l'atteignirent dans la nuit du 2 au 3 mars et ravagèrent la citadelle, sous les yeux de Saruman dont l'armée fut décimée lors de la Bataille du Gouffre de Helm. Le 5 mars, Gandalf et Théoden arrivèrent à Isengard. Gandalf chassa Saruman de l'ordre des Istari et brisa son bâton. Saruman s'enferma dans Orthanc, surveillé par Sylvebarbe. Mais il n'avait toujours pas perdu une de ses armes les plus puissantes : sa voix.

Après quelques réflexions, Saruman remit la Clef d'Orthanc à Sylvebarbe et se dirigea vers la Comté, où les choses avaient bien changé depuis le départ de Frodo Sacquet. Saruman était le grand chef, mais utilisait Lotho Sacquet de Besace pour commander la Comté. En novembre, Frodo, Samsagace Gamegie, Meriadoc Brandebouc et Peregrin Touque atteignirent Lèzeau et appellèrent les Hobbits de la Comté à se révolter contre cette dictature. Ils se battirent contre les Hommes de Saruman et remportèrent la bataille de Lézeau. Ils se rendirent ensuite à Cul-de-Sac pour chasser Lotho, mais ils y trouvèrent Saruman, surnommé Sharcoux.

Saruman mourut de la main de son serviteur Gríma Langue-de-Serpent, d'un coup de poignard. Au moment de sa mort, un nuage essaya de se diriger vers l'ouest mais il fut repoussé par le vent, ce qui peut signifier que l'esprit de Saruman ne put retourner à Valinor.

« Saruman est un Magicien, répondit Sylvebarbe. Je ne connais pas l'histoire des Magiciens. Ils sont apparus après la venue des Grands Navires sur la Mer, mais je ne saurais absolument pas dire s'ils vinrent ainsi. Saruman était considéré comme grand parmi eux, je crois. Il cessa de vagabonder de droite et de gauche et de s'occuper des affaires des Hommes et des Elfes il y a quelque temps - vous diriez il y a très longtemps, et il s'établit à Angrenost, ou l'Isengard comme l'appellent les Hommes de Rohan. Il était très tranquille au début, mais sa renommée commença de croître. Il fut choisi comme chef du Conseil Blanc, dit-on ; mais le résultat ne fut pas des meilleurs. Je me demande à présent s'il ne se tournait pas déjà vers le mal. » Le Seigneur des Anneaux - Livre III - Chapitre 4

Voir aussi sur Tolkiendil

 
encyclo/personnages/ainur/maiar/istari/saruman.txt · Dernière modification: 21/11/2013 23:21 par Nenuial
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager