Troisième Âge

DébutPremière chute de Sauron
FinDépart des Porteurs des Anneaux de la Terre du Milieu
« Ainsi commença le Troisième Âge du Monde, après les Jours Anciens et les Années Noires. L'espoir vivait encore et le souvenir du rire, l'Arbre Blanc des Eldar fleurit longtemps dans les jardins du Roi des Hommes, car Isildur planta le surgeon qu'il avait sauvé dans la citadelle d'Anor en souvenir de son frère avant de quitter Gondor. » Le Silmarillion - Les Anneaux de Pouvoir et le Troisième Âge

Le Troisième Âge commença avec la défaite de Sauron lors de la Guerre de la Dernière Alliance. L'Anneau Unique lui fut pris par Isildur, mais celui-ci périt rapidement, et on perdit la trace de ce puissant artefact pendant plus de deux mille ans. Pendant ce temps, les Royaumes en Exil d'Arnor et de Gondor connurent des fortunes diverses. Au nord, les héritiers d'Isildur, déchirés par des luttes intestines, ne purent faire face efficacement à la menace du Roi-Sorcier d'Angmar, et en 1974, le dernier royaume des Dúnedain du Nord disparaissait.

En revanche, au sud, le Gondor connut tout d'abord une phase d'expansion qui l'amena, à son apogée, à contrôler un vaste territoire allant de Tharbad à l'Umbar et de la Mer de Rhûn à Belegaer. Cependant, là aussi les Dúnedain subirent une guerre civile, la Lutte Fratricide, et l'épidémie de Peste qui ravagea la Terre du Milieu en 1636 n'arrangea pas la situation : l'espérance de vie des habitants du Gondor décrut inexorablement, de même que leur puissance.

Sauron n'était cependant pas resté inactif, et, depuis son bastion de Dol Guldur, il commença à planifier la défaite des Elfes et de leurs alliés. En 2002, il envoya ses Nazgûl prendre la tour de Minas Ithil, qui devint Minas Morgul, et quelques années plus tard, le dernier roi du Gondor vint y mourir, laissant un royaume affaibli aux mains des Intendants.

Pendant ce temps, les Nains du Peuple de Durin, chassés de leur demeure ancestrale par un Balrog, s'établirent en divers endroits, mais furent régulièrement assaillis par des Dragons, qui les chassèrent des Montagnes Grises, puis d'Erebor. Ce n'est qu'en 2941 qu'ils purent réoccuper le Royaume sous la Montagne, suite à l'Expédition d'Erebor, mais ils ne purent retourner à Khazad-dûm en cet Âge. Les Hobbits, quant à eux, avaient quitté leurs demeures séculaires du Val d'Anduin pour aller s'établir en Eriador : tout d'abord à Bree, puis dans la Comté, en 1601. Enfin, les Elfes continuaient à quitter la Terre du Milieu pour revenir dans l'ouest, même si quelques havres de paix étaient maintenus à Fondcombe, en Lothlórien ou aux Havres Gris – ce grâce aux Trois Anneaux des Elfes.

Au fur et à mesure que Sauron regagnait en puissance, les événements s'accélérèrent ; et lorsqu'il revint au Mordor, en 2951, il semblait imbattable : seul l'Anneau Unique manquait pour que sa puissance soit totale. Celui-ci avait abouti, de la façon la plus improbable possible, entre les mains d'un Hobbit, Frodo Sacquet, qui réussit, contre toute attente, à le détruire dans les flammes de la Montagne du Destin, tandis que toute la malice de Sauron était concentrée sur la destruction du Gondor, qui résista victorieusement à ses assauts ; et la destruction de l'Unique entraîna la chute définitive de Sauron et de Barad-dûr. Cette victoire était en grande partie due à Gandalf le Gris, membre de l'ordre des Istari, qui parcourut la Terre du Milieu pendant plus de deux mille ans pour lutter contre Sauron. Son départ, aux côtés des autres Porteurs des Anneaux, marqua la fin de cet Âge.

Principaux événements du Troisième Âge


 
encyclo/chronologie/troisieme_age.txt · Dernière modification: 05/04/2009 04:49 par amra
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager