Terre du Milieu

Age des Valar Age des Arbres Premier Age Second Age Troisième Age Quatrième Age

Dates3450 AV - …
En sindarinEndor
En anglaisMiddle-earth
SourcesLe Seigneur des Anneaux, Le Silmarillion
« Il resta là bien avant dans la nuit, n'entendant plus que le soupir et le murmure des vagues sur les rives de la Terre du Milieu, et leur son lui allait au plus profond du cœur. » Le Seigneur des Anneaux - Livre VI - Chapitre 9

La Terre du Milieu, appelée Endor par les Elfes, était le continent central d'Arda. Comme pour les continents d'Aman et celui le plus à l'est qu'on appellera plus tard Terres du soleil, la formation de la Terre du Milieu remontait à la destruction des grandes Lampes d'Illuin et d'Ormal par Melkor, 3450 années des Valar après leur entrée en . Géographiquement, c'était le plus grand des continents. Bordée à l'ouest par Belegaer, et de l'autre côté par la Mer de l'Est, elle était reliée à l'origine à Aman par un vaste détroit de glace nommé Helcaraxë. Sa végétation était dense et de nombreuses chaînes de montagnes la coupaient en de vastes régions.

Les Elfes à Cuiviénen (© Ted Nasmith

C’est dans l'est du continent, sur les rives du lac Cuiviénen, que s'éveillèrent les premiers Enfants d'Ilúvatar, les Elfes. Une grande partie d'entre eux suivirent Oromë pour rejoindre le continent d'Aman, mais certains s'arrêtèrent en route, par peur de traverser les obstacles naturels comme l'Anduin ou les Monts Brumeux. Ce sont ceux qu'on appellera ensuite les Elfes Sylvains. D'autres s'arrêtèrent aux côtes du Beleriand, et refusèrent d'embarquer quand Ulmo revint les chercher. Bientôt les Pères des Nains se levèrent à leur tour, établissant un commerce fructueux avec le peuple des Sindar en Beleriand.

Le retour de Morgoth sur la Terre du Milieu mit fin à la paix qui régnait. Il fit s'élever trois immenses volcans au-dessus de sa forteresse d'Angband, qui formèrent le Thangorodrim. Une grande partie des Noldor revint, en colère, dans la Terre du Milieu sous l'impulsion de Fëanor, tandis qu'en Aman, Varda créait, à partir des derniers fruits de Telperion et Laurelin, deux nouvelles lumières qui resteraient à l'abri de la haine de Morgoth : le Soleil et la Lune.

Le lever du Soleil eut d'importantes conséquences sur la Terre du Milieu. Outre le fait qu'elle fut alors éclairée par une lumière vive et non plus seulement par les constellations d'Elbereth, les seconds-nés d'Ilúvatar s'éveillèrent en Hildórien, une région à l'est du continent. Une partie des Hommes arriva en Beleriand et se joignit aux Elfes, combattant Morgoth à leurs côtés : les Elfes les appelèrent Edain. Cependant, l'immense majorité des Hommes ne connut pas les Eldar, et certains combattirent aux côtés de Morgoth ; la trahison d'un peuple humain lors de la bataille de Nirnaeth Arnoediad entraîna la victoire écrasante de Morgoth, et ruina les espoirs qu'avaient les Eldar de le vaincre.

La Chute de Gondolin (© John Howe)

Leur dernier espoir était que les Valar viennent lutter contre Morgoth, mais encore fallait-il les prévenir : Valinor était en effet totalement inaccessible par la mer. Un marin réussit toutefois à l'atteindre : Eärendil, >« le plus grand marin de la légende ». Il alerta les Valar et réussit à les convaincre d'arrêter Morgoth. S'ensuivit la Guerre de la Grande Colère, durant laquelle les Valar vainquirent Morgoth, mais la violence des combats avait dévasté le Beleriand, qui fut submergé peu après.

Au Second Âge, les Edain prirent possession d'une île au milieu de Belegaer : Númenor. Pendant ce temps, les Elfes se réorganisaient en occupant en premier lieu les terres du Lindon, derniers vestiges du Beleriand. Puis des nouvelles colonies se créèrent, et d'autres furent redécouvertes, comme les pays de Laurelindórenan ou de Vertbois-le-grand. En Eregion, les Noldor de Celebrimbor créèrent la ville d'Ost-in-Edhil et s'allièrent avec les Nains du Peuple de Durin pour créer maintes merveilles. Elrond, quant à lui, créa la citadelle d'Imladris aux contreforts des Hithaeglir. Sauron, l'ancien lieutenant de Morgoth, fortifia le pays de Mordor et fonda sa capitale : Barad-dûr.

Imladris (© John Howe)

Déguisé, il rejoignit les forgerons du Gwaith-i-Mírdain et les incita à forger les Anneaux de Pouvoir, pendant que lui-même créait, au sommet de l'Orodruin, un Anneau pour les gouverner tous. Alors celui que l'on appelait Annatar fut reconnu, et la guerre eut lieu. L'Eregion fut décimé et les Elfes du Lindon et d'Imladris eurent toutes les peines du monde à contenir les forces de Sauron. Ils furent sauvés grâce à l'arrivée des Númenóréens, qui entre-temps avaient bâti un immense empire maritime. Sauron dut se retrancher au Mordor, d'où il étendit peu à peu son emprise sur la majeure partie de la Terre du Milieu.

Mais les Númenóréens prirent trop confiance en eux, et finirent par vouloir se rendre en Aman, ce qui leur était interdit. Sous le règne d'Ar-Pharazôn, ils humilièrent Sauron, et le roi l'amena en otage sur l'île. Sauron sema le trouble dans l'esprit du Roi, et ce dernier se mit à adorer Morgoth et à construire une flotte pour envahir les Terres Immortelles. Alors Manwë pria Ilúvatar de les repousser, et la géographie d'Arda changea considérablement : de plate, elle devint sphèrique et Númenor fut engloutie par un gigantesque raz-de-marée. Cependant, le cataclysme eut aussi des effets sur les côtes de la Terre du Milieu : les côtes du Lindon reculèrent, tandis qu'au sud, la Baie de Belfalas rapetissait : Pelargir, qui était jusque là un port côtier, se retrouva loin à l'intérieur des terres.

La submersion de Númenor (© John Howe)

Depuis lors, la Terre du Milieu ne changea plus guère de forme. Les survivants des Dúnedain, qui étaient restés fidèles aux enseignements des Elfes, s'installèrent en deux pays au nord et au sud des terres connues : l'Arnor et le Gondor. D'autres survivants du cataclysme, fidèles aux Rois eux, s'en retournèrent à Umbar. Sauron lui aussi revint au Mordor, et attaqua le jeune royaume du Gondor. Les Elfes et les Hommes s'allièrent alors pour la dernière fois, et combattirent le Maia sur la plaine de Dagorlad. Gil-galad et Elendil périrent dans cette bataille, mais Isildur, le fils d'Elendil, prit le tronçon de l'épée de son père, Narsil, et trancha le doigt de Sauron là où il portait l'Anneau Unique. Ce fut la perte de Sauron, et la victoire de la Dernière Alliance. Deux ans plus tard, Isildur repartit au nord rejoindre le pays d'Arnor, mais il tomba dans une embuscade tendue par des Orques, et il mourut, entraînant par là même la disparition de l'Anneau Unique.

Les Havres Gris (© John Howe)

Au cours de cet âge, le Troisième du Soleil, les Elfes perdirent goût à la vie en Terre du Milieu, et nombreux furent-ils à faire voile pour l'île d'Eressëa. Pendant ce temps, le Royaume du sud, le Gondor, prospérait autant que le Royaume du nord dépérissait, en particulier à cause de la guerre contre l'Angmar dirigé par le Roi-Sorcier, un des Nazgûl. La lignée d'Isildur continuait cependant à subsister en secret, et son peuple fut vite pris pour des simples Rôdeurs et la population ne les aimait guère. Au sud, la lignée des Rois finit par s'éteindre et l'Intendant continua à diriger le Royaume au nom du Roi. Pendant ce temps, les autres peuples connaissaient des fortunes diverses : les Nains, chassés de Khazad-dûm par le Balrog qui la hantait, se dispersèrent vers le nord avant de s'établir à Erebor, qui tomba entre les griffes du dragon Smaug avant de revenir aux Nains suite à l'expédition d'Erebor ; les Hobbits quittèrent leurs anciennes demeures du Val d'Anduin pour s'établir à Bree ou dans la Comté. Le Gondor trouva un allié de poids en la personne d'Eorl le Jeune, Seigneur des Éothéod, un peuple humain, qui reçut de l'Intendant Cirion la souveraineté sur les plaines du Calenardhon, le Rohan.

Minas Tirith (© Ted Nasmith)

En 2951 3A, Sauron se révéla ouvertement, et commença à rebâtir Barad-dûr. Sa puissance parut alors insurmontable : il avait réussi, par le truchement de son palantír, à rallier l'Istar Saruman à sa cause, et le Gondor, seul rempart d'importance face à lui, paraissait bien faible. C'est à ce moment-là que les Hobbits se révélèrent : Gandalf découvrit que l'anneau de son ami Frodo Sacquet n'était autre que l'Anneau Unique, et celui-ci, aux côtés de son serviteur Sam Gamegie, réussit à le détruire là où il avait été forgé : sur la Montagne du Destin. Sauron avait en effet pêché par inattention, négligeant de surveiller son propre royaume, toute sa malice visant à la destruction du Gondor. Ainsi commença le Quatrième Âge, début de l'ère des Hommes, qui s'imposèrent comme la race dominante de la Terre du Milieu.


 
encyclo/geographie/regions/terre_du_milieu.txt · Dernière modification: 19/11/2013 23:23 par Incanus
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
// Copyright Tolkiendil echo "Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-".date("Y")."
";